Non classé

Face to Face

NC tour A Canadian who lives in North Carolina, choreographer-on-the-rise Helen Simoneau is using her newest evening-length work, Caribou, to take a closer look at heritage, assimilation and identity. She studies these ideas through the iconic caribou—an enormously antlered animal beloved by our friends to the nort.

Read More

Mon sac au dos

La création artistique est l’un des seuls espaces qui nous offre la possibilité de dire, exposer, crier, parler, exclamer, mais aussi celle de nous taire.

La problématique universelle de la mondialisation et des enjeux de nos sociétés, fait ici écho au vécu d’un homme, à son histoire intime, inacceptable et dérangeante.

Comment des faits très personnels peuvent finalement arriver à tous ?

Comment la société peut aussi vite oublier, banaliser des faits si graves ? 

Comment oublier cette souffrance ?

 

Le vent qui est passé nous a soufflé des choses,

Pas à l’oreille du tout, 

Mais dans les corps, 

Des corps qui cherchent à comprendre ce grand petit vent qui a duré un petit grand temps de notre existence.

 

Même lorsqu’on décide de faire des choses avec notre tête, 

le corps réagit d’une autre façon.

 

Nous avons besoin de parler.

D’en parler pour faire souffler d’autres vents à nos corps qui ne restent que dans un qui-vive perpétuel accentué par d’autres faits bien loin de ce vent.

 

Ce vent est bien sûr passé dans plusieurs endroits, 

Mais celui que tu vis n’est jamais comparable à celui des autres, 

Car c’est toi qui le vis et le ressens. 

 

Parfois on arrive à dire :

 Vivre une chose est parfois moins douloureux que de l’avoir entendue.

C’est possible, mais lorsque c’est à soi-même que cela arrive,

 Le monde s’écroule sur nous.

Là où j’en suis aujourd’hui

Là où j’en suis aujourd’hui questionne notre part d’individualité, notre rapport à l’identité, à la différence, à l’idée du mélange, notre sens de bienvenue. Elliptique et ponctuée d’exhortations, la pièce est un voyage initiatique au plus profond de soi à travers le brouillon d’un rêve porté par un nègre presque ordinaire. De cette projection de soi jaillira le monde confus dans lequel les interprètes livrent leur pensés corps à corps contre l’apriori, les stéréotypes, la peur irrationnelle du différent et la banalisation d’une domination nourri du mythe de Cham.  

 

Florent Mahoukou prend à bras-le-corps la question de l’individu dans divers dimensions possibles en mettant en espace un puzzle du vivant en permanente évolution teinté d’ironie. Afin de développer un regard diffèrent sur l’esthétique du corps du danseur Africain pour remédier à l’ignorance et à la méconnaissance généralisée.

 

On the steps

ROCKVILLE, Md., April 20, 2015 /PRNewswire/ -- American Dance Institute announced today that, beginning in September 2015, it will support the expansion of the CityDance School & Conservatory, headquartered at the Music Center at Strathmore, into studio space at ADI's Rockville facility.

Read More